J’affronte

L’amour au service de l’être humain

L’ amour au service de la communauté

Sentiment de ralliement

Histoire personnelle .

Je n’arrive pas à croire à quel point je ne me lasse pas de la compagnie des gens.

Je suis une femme de compagnie , je l’avoue.

Ma mère dit toujours que je suis un cœur d’artichaut , je m’effeuille , je donne et je m’efface, quitte

à me vider de l’intérieur . Je me suis longtemps recherchée dans les histoires des autres, leurs vécus,

j’ai été une oreille attentive , je voulais apprendre de leurs erreurs , grandir plus vite , quitte à ne plus

vivre ma propre expérience .

Toute jeune déjà je n’attirai que ceux qui essaient de dépasser les limites , enfreindre les lois , les

règles de société et de tradition socioculturelles .

il faut le dire , puisque c’est considérer ainsi , j’étais devenue une marginale avec ma bande d’amis

anarchistes révolutionnaires avec un accent autodestructeur au point de vue d’une société émergée

dans une culture arabo musulmane dominée par les pensées contemporaines et abrogée de

coutumes ancestrales .

Et bien non je ne voulais pas changer le monde , je savais pertinemment que personne ne pourrait le

faire , beaucoup de facteurs entraient en jeu et je ne crois pas tellement que mon activisme à moi

toute seule va pouvoir changer la planète , pour ainsi dire par cet écrit j’encourage toute personne

désirant se faire entendre ou a pousser un cri d’union , d’amour et de compassion , et j’adhère à tout

ce qui s’en suit.

Issue d’une famille libérale à tendances conservatrices , oui , illogique , mais y’a pas grand-chose de

logique en Tunisie , essentiellement les relations familiales .

Je n’ai pas officiellement fait de coming-out , d’ailleurs ça ne m’intéresse pas d’en faire un , je n’en

ressent pas le besoin , mon orientation et mes pratiques sexuelles ne concernent que ma propre

personne.

Les relations entretenues entre deux personnes adultes et consentantes peut importe leur sexe

fondées sur l’amour , peuvent productives comme destructives .

L’amour est inné, j ai fait mes premiers pas en aimant la vie , et autrui .

Aussi loin que je m’en souvienne, j’adorai dessiner un sourire sur les lèvres de mes prochains , voir

leurs yeux pétiller d’espoir et de joie . peut importe la nature de l’action que j’entreprend, ça me

rend heureuse de rendre les gens heureux, je ne comprends toujours pas ce sentiment , peut être de

se sentir utile , contribuer à un avenir meilleurs , dans un monde ou personne ne sais plus ou donner

de la tête.

J’ai entrepris des relations de dépendances et d’addiction, mais vu que je ne suis pas une

professionnelle je ne cherche plus à le faire .

j’ai commencé à fuir des personnes de mon entourage , je me suis délaissée de toute cause , je

n’avais plus de gout a rien ,j’errai même dans mes propres délires . j’avais peur de ne plus pouvoir

m’accoutumé au train train de la vie courante , tout dans mon entourage et la société me créait de

l’urticaire , la façon dont tout le monde se comporte m’agaçait, personne ne cherchait plus loin que

son nez , l’idée innovatrice du jour était certainement un déjeuner fait maison.

l’état politico-économique du pays fait des heureux de l’autre coté de la méditerranée . peuple

consommateur que nous sommes ne cherchons pas a avancer, et on laisse la tache a quelqu’un

d’autre qui , se mentons nous a nous même , s’en occupera.

Des idées y’en a , de la volonté et de l’endurance moins . le potentiel humain est quasi inexistant , on

s’est détruit , l’amour ne nous uni que dans notre lit .

l’amour solidaire activiste et militant commence a émerger forte heureusement , mais en une

proportion très réduite , j’encourageai mais passivement , à force de se délaisser , on ne s’intéresse

plus à grand-chose.

Sauf que, le hasard fait bien les choses . J’ai rencontré une personne qui m’a donné envie . Envie de

me reprendre en main , d’avancer et de lutter . elle a eu un impact positif sur moi, et je l’admire pour

ce qu’elle est .

Je veux transmettre ce que j’ai ressenti , je veux que d’autres sentent ce que c’est . Aussi , je veux

produire cet impact , pour cela j’avais décidé de me préparer à une bataille , j’affronte et je prends

position. Personne ne mérite d être opprimé , maltraité ou discriminer , toute forme de violence est

intolérable , toute incitation à la haine doit cesser , tout le monde doit avoir droit au respect et à la

tolérance.

J’ai décidé de m’investir dans des travaux associatifs , de m’impliquer dans la cause LGBTQI .

J’ai aimé adoré et chéri plusieurs personnes . Mes amis mes amours et mes conquêtes font

essentiellement parti de la communauté LGBTQI , elle nous a unis et pour nos droits de citoyenneté

on se bat aujourd’hui.

Pas besoin de faire son coming-out pour se faire discriminer, pas besoin non plus qu’il y est

de « preuves » de ta non-conformité sexuelle , on te juge , on te classe , et on te rejette comme un

malfrat .

La société tunisienne a besoin d’aide. L’ignorance existe toujours et la violence est n’est qu’une

faiblesse induite par la peur. Tolérez vous les uns les autres, commencez par vous aimer vous même

et tout ira pour le mieux .

Amis , sympathisants , lecteurs , l’union fait la force. Aimez , vivez , baisez, profitez de votre vie ,

vous n’en avez qu’une.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire